Réouverture des bars et restaurants : point sur l'entretien entre les professionnels du secteur et le gouvernement

Réouverture des bars et restaurants : point sur l'entretien entre les professionnels du secteur et le gouvernement

Depuis plus de 4 mois de fermeture, 210 000 établissements ont du baissé le rideau. 

 

Il y a quelques jours, les représentants des professionnels français de la restauration et de l'hôtellerie ont pu obtenir une entrevue avec le chef du gouvernement et certains ministres.
Alors que tous souhaitaient obtenir une réponse à la question que tout le monde se pose "À quand la réouverture des bars et restaurants?", les politiques ont indiqué que la priorité était avant tout de patienter jusqu'à ce que les plus vulnérables soient vaccinés. Actuellement, la mise en place de QR codes dans les établissements du secteur est à l'étude. 

Les représentants du secteur ont pu présenter un plan de réouverture progressive organisé en trois phases, allant de mars 2021 à juin. 
La demande d'une aide financière accordée par l'État était également attendue.
Malheureusement, l'état ne souhaite pas évoquer de date de réouverture des bars et restaurants, "il a laissé entendre que la clé, c’est que toute la population française à risque soit vaccinée, ce qui devrait intervenir entre la mi-avril et la mi-mai", affirme Jean-Virgile Crance, président du Groupement des chaînes hôtelières dans les colonnes du quotidien régional, Ouest-France
La priorité est donc d'attendre que les populations dites "à risques" puissent bénéficier du vaccin.
Selon les derniers chiffres apportés par Santé Publique France, plus de 83,3% des résidents d'Ehpad et d'unités de soins longue durée ont au moins reçu une dose de vaccin. 60% des résidents se sont vus administrer deux doses. En ce qui concerne les personnes de plus de 75 ans, un tiers du public s'est fait vacciner. 

Le chef du gouvernement a mentionné un réengagement de l'État concernant le soutien financier durable du secteur. Ainsi, il prendra en charge le chômage partiel des professionnels de l'hôtellerie et de la restauration, au moins jusque fin juin. Selon le site La Dépêche "Les partenaires sociaux attendent par la suite un accord garantissant la préservation des emplois."

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Clubbing, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.