Pour Olivier Véran, une réouverture rapide des bars et restaurants n'est pas envisageable

Pour Olivier Véran, une réouverture rapide des bars et restaurants n'est pas envisageable

Ce vendredi matin, Jean-Jacques Bourdin a reçu le ministre de la santé. 

Au lendemain des nouvelles mesures annoncée par le Premier ministre, la question d'un possible retour à la normale dans 4 à 6 semaines a fait l'objet d'un débat ce matin entre l'animateur et le ministre. 
 

Pour Olivier Véran : "Nous avons des raisons de penser et nous avons des raisons d'espérer. Dans 4 à 6 semaines, nous aurons vacciné une grande partie des publics les plus fragiles. Nous constatons qu'il y a une diminution de la circulation du virus chez ces publics qui ont été vaccinés, c'est-à-dire chez les gens très âgés. Et donc, nous constatons qu'il y a une diminution des hospitalisations et des cas graves. Et dans 4 à 6 semaines, il y a le printemps. L'année dernière, nous avons vécu le printemps en France, en Europe, et dans tous les pays qui correspondent à notre zone géographique, on a vu qu'il y avait une baisse de la circulation du virus. Donc, nous avons des raisons d'espérer. Nous ne faisons pas de prédictions, nous donnons de perspectives aux Français".

Olivier Véran a une fois de plus confirmé, "un retour progressif à une vie plus normale à partir de 4 à 6 semaines""Ça veut dire aussi que pendant 4 à 6 semaines, il n'y a pas de retour à la normale. Ça veut dire des réouvertures progressives et nous y travaillons".

Pour le moment, le ministre n'a voulu donné "ni date, ni la nature des lieux concernés, parce que ce ne serait pas responsable à l'heure où la circulation épidémique ne prête pas à envisager des réouvertures", Olivier Véran a tenu à préciser : "Nous disposons de protocoles sanitaires adaptés pour tous les types d'établissements qui reçoivent du public. Et qu'ensuite par degré de risque décroissant de contamination, nous procéderons à des réouvertures".

Lorsqu'il a été questionné sur une réouverture des bars et restaurants le midi, l'homme politique s'est montré catégorique "Ce n'est pas adapté au moment où on reconfine les départements les week-ends".  

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Clubbing, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.