Recette : Bavarois aux carambars !

 

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes
 
Ingrédients (pour 4 gros) :
– 200 g de carambars (= 24 carambars)
– 1 feuille et demie de gélatine
– 200 g de crème fraîche LIQUIDE ENTIERE (pas allégée !)
– 60 g de lait (environ 12 cuillères à soupe)
 
Préparation de la recette :
 
Environ 30 minutes avant de commencer la recette, mettez la crème liquide au congélateur, les fouets du batteur et un saladier à bords hauts au réfrigérateur.
 
Epluchez les carambars.
 
Faites ramollir votre feuille de gélatine dans l’eau froide.
 
Dans une petite casserole, faites chauffer à feu doux le lait avec les carambars sans cesser de remuer. 
 
Vous devez obtenir une espèce de sauce crémeuse au caramel. Ajouter la gélatine bien bien égouttée et remuer soigneusement. 
 
Laissez refroidir mais pas trop sinon le mélange va durcir.
 
Versez votre crème bien froide dans le saladier. Puis battez doucement la crème avec les fouets électriques. 
 
Au début on les met à faible puissance parce que sinon, vous allez tapissez votre cuisine. Ca serait dommage ! Quand la crème commence à s’épaissir, on peut augmenter la puissance du batteur. 
 
On arrête de fouetter quand la crème a épaissi et colle aux branches du fouet. Attention de ne pas battre trop longtemps, sinon, vous allez obtenir du beurre. Vous pouvez vous aider dans cette opération avec un sachet de fixateur pour chantilly (en vente dans toutes les grandes surfaces).
 
Incorporez délicatement votre crème fouettée dans votre crème au carambars.
 
Chemisez 4 ramequins (ou 6 si vous êtes des gourmands raisonnables !) de film étirable (prévoyez du film plus grand que la taille du ramequin. Le surplus servira à recouvrir les ramequins). 
 
Répartissez la préparation dans chaque ramequin. 
 
Recouvrez avec le film étirable et hop, au frigo 2 heures minimum.
 
Au moment de servir, démoulez, retirez le film plastique. 
 
Décorez d’un peu de cacao en poudre.
 
Remarques :
Le résultat est une délicieuse mousse au caramel, que vous pouvez manger telle quelle ou utiliser pour créer des desserts plus élaborés. Cette recette peut être réalisée avec n’importe quel caramel trouvé dans le commerce. Mais il est vrai que le carambar amène des notes cacaotées et de café très agréables. La proportion de gélatine est soigneusement calculée pour que le bavarois soit démoulable mais qu’il reste malgré tout mousseux et pas « gélatineux ».
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *