Michel Lionnet

Michel est une figure emblématique, un des piliers de la Nuit depuis 37 ans !
 
De 1978 à 1985, il exploite un Hôtel Bar à Vénissieux, et en parallèle acquiert son premier
établissement de nuit en 1979 à Ambérieu en Bugey, le Méphisto Club, discothèque familiale, qu’il
revendra en 1984.
 
Il arrive dès lors sur les Quais de Saône, l’un des axes les plus festifs de l’époque, et rachète l’Alibi
à Michel Pollet, fondateur du Pub Danois.
 
L’Alibi, le Club Mythique de la ville…..ouvert 7/7
« Tous les lyonnais sont venus au moins une fois à l’Alibi…..Aujourd’hui les mentalités sont
différentes, les demandes ont évolué, mais l’Alibi n’a pas changé, on y fait toujours la fête….»
nous confie-t-il.
Son épouse Muriel et ses 3 fils, Guillaume, Thomas et Nicolas, ont contribué, et encore aujourd’hui,
à la bonne marche de sa carrière.
 
Un de ses regrets ?
Ne pas avoir pu écrire un journal quotidien des soirées de l’Alibi ! Car des histoires, il pourrait en
raconter !
 
Son souhait ?
Trouver un successeur et profiter de la vie, souhait motivé il est vrai par un épisode houleux survenu
en 2012, une agression devant la porte de son établissement, le laissant aux soins et en inactivité
pendant 1 an et demi.
 
Michel, nouveau sexagénaire en ‘’ retraite active ‘’ depuis le 1er Janvier, est encore à ce jour
vice-président de l’AFEDD Rhône, l’Association des Exploitants de Dancings et Discothèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *