Alain Carilli

Après son diplôme en poche à l’IUT, Alain travaille 5 ans en tant qu’urbaniste à Lyon.
 
Il rachète en 1986 le Paradiso à Marc Chabert, 24 rue Pizay, l’aventure de la nuit commence….
Le Requin, pseudo donné à l’époque car il ne lâchait rien dans les affaires, exploite de main de
maître le Para, cabaret spectacle discothèque, véritable institution du centre- ville, ouvert 7/7.
« Tout le monde se souvient des fameuses soirées Cabaret, c’était l’époque des belles fêtes et de
l’insouciance, les 1ères soirées mousse du centre-ville, les cages, les gogos….» nous confie-t-il.
Le Para, avec ses habitués de l’époque, Pascal Obispo, Patrick Sébastien, Richard Berry…
et Luigi Mammone aux platines !
 
Le « Maitre de la presqu’ile » rachète ensuite en 1997 à Gilbert et Tino le Dollar One, rue Mulet, et devient La Cour,
après de nombreux travaux. Albert Mabari en devient le directeur artistique.
 
1998, il acquiert le Type 34, quai Général Sarrail, premier restaurant lounge et branché, concept bar innovant
où l’on pouvait dîner et boire du champagne jusqu’à 3h du matin.
Le Type sera revendu en 2003 à Damien Moutard.
 
2004, année de la fin de ses activités nocturnes, Alain revend ses affaires.
Aujourd’hui, toujours aussi jeune de corps et d’esprit, il a créé la Société Immosol,
spécialisée dans les fonds de commerces et la franchise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *