Woody Allen dément les accusations d’agression sexuelle de sa fille adoptive

Quelques heures après la lettre ouverte publiée par sa fille adoptive Dylan Farrow samedi soir sur un blog du New York Times, le réalisateur a réagi par la voie de sa porte-parole Leslee Dart dans un communiqué envoyé à l’AFP.
 
« M. Allen a lu l’article et le considère comme faux et honteux! »
 
Dans un communiqué envoyé à l’AFP par sa porte-parole, Leslee Dart, le réalisateur a tenu à vivement démentir les accusations d’agression sexuelle proférées par sa fille adoptive sur un blog du New York Times.
 
«A l’époque, une enquête minutieuse avait été menée par des experts indépendants mandatés par la cour, poursuit Leslee Dart. Les experts avaient conclu qu’il n’y avait pas de preuve crédible de l’agression ; que Dylan Farrow était incapable de faire la distinction entre son imagination et la réalité, et que Dylan Farrow avait probablement été manipulée par sa mère, Mia Farrow. Aucune poursuite n’avait été engagée.»
 
Rappelons que samedi dernier sur le blog du New York Times, Leslee Dart, avait raconté en détails l’agression dont elle aurait été victime il y a 20 ans. « Quand j’avais sept ans, Woody Allen  m’a prise par la main, et m’a conduite dans un petit grenier mal éclairé au 2e étage de notre maison, s’est-elle remémorée. Il m’a dit de m’allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Et il m’a agressée sexuellement. Il me parlait en le faisant, me murmurant que j’étais une gentille petite fille, que c’était notre secret, me promettant que nous irions à Paris et que je serais une star de cinéma. (…) Aussi loin que je me souvienne, mon père m’a fait des choses que je n’aimais pas ».
 
Le 13 janvier, le soir des Golden Globes, Ronan, le fils du réalisateur, avait aussi posté un tweet lourd de sens au moment où son père recevait un Cecil B. DeMille Award pour l’ensemble de sa carrière. «J’ai manqué l’hommage à Woody Allen – Est-ce qu’ils ont diffusé le moment où une femme a publiquement confessé qu’il avait abusé d’elle à l’âge de 7 ans avant ou après Annie Hall?». Le grand déballage n’est sans doute pas terminé.
 
Source : www.gala.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *