Une véritable bombe : la Regera, exposée au Salon de Genêve

Au salon de Genève (du 05 au 15 Mars 2015), Koenigsegg a lâché une véritable bombe : la Regera. Extrême, cette dernière présente une technologie hors du commun et enterre tout ce qui existe, de la McLaren P1 à la Ferrari LaFerrari en passant par la Bugatti Veyron.Techniquement, c’est plutôt complexe. On retrouve le traditionnel V8 de la marque, à carter sec et double turbo, mais dans une variante légèrement dégonflée par rapport à l’Agera RS, avec une puissance ramenée à… 1.100 chevaux ! Excusez du peu. Ensuite, ça se corse : la boîte de vitesses est expédiée aux oubliettes (oui, oui !) et se voit remplacée par trois moteurs électriques qui portent la puissance maximale combinée à 1.500 chevaux et le couple à 2.000 Nm. Délirant, d’autant que seules les roues arrière sont entrainées !

En moins de 20 secondes, vous êtes à 400 km/h !
Les performances sont d’un autre monde : le Suédois ne s’embarrasse pas de mesure classique et annonce le 0 à 400 km/h (!) en moins de 20 secondes. En clair, c’est plus de deux fois plus rapide que la Bugatti Veyron. Les reprises sont époustouflantes : de 150 à 250 km/h en 3,2 secondes !
Au-delà des chiffres bruts…
Pourtant, en dépit de ces prestations extrêmes, la Regera se veut plus confortable et moins extrême que l’Agera RS, sa petite sœur dans la gamme. En effet, l’isolation est poussée et le système multimédia profite d’une connexion Internet. Pointons également les batteries rechargeables, qui portent l’autonomie sur le mode 100 % électrique (avec plus de 700 chevaux, tout de même) à 50 km.
Et puis, il y a le côté spectaculaire avec une carrosserie « robotisée » : Koenigsegg entend par là qu’il vous est possible d’ouvrir ou de fermer tous les ouvrants (portes, capot, coffre) depuis la clé ou votre smartphone. Transformers, dites-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *