OL : un podium qui reste à confirmer

 

Vainqueur de Toulouse 3 à 1 dimanche à Gerland, l’OL doit confirmer à Montpellier dès vendredi après une performance plutôt médiocre mais dont il faut retenir avant tout la victoire.
 
Car c’est de cela qu’il s’agissait après trois défaites consécutives qui avaient fait chuter l’Olympique Lyonnais du podium, laissé l’espace d’une journée aux Verts de Saint-Etienne qui viendront jouer à Lyon le dimanche 28 avril à 14h.
 
Désormais l’OL possède deux points d’avance, qui ne sont rien, sur l’ASSE et les Niçois qu’il faudra aller affronter en déplacement à l’avant-dernière journée.
 
D’ici-là, les hommes de Rémi Garde auront été mis au révélateur de leur réaction, au stade de la Mosson d’où il n’est jamais facile de repartir en vainqueur.
 
Et ce ne sera pas plus aisé cette semaine car l’OL a perdu Alexandre Lacazette, sorti à la demi-heure de jeu, touché aux ischios-jambiers de la cuisse gauche. Il devrait donc être absent trois semaines au moins, un contre-temps fâcheux si près de la fin du championnat.
Par ailleurs, la performance d’Anthony Réveillère au poste d’arrière droit a de quoi interpeller. 
 
Il a été sorti à la mi-temps par Garde qui ne s’est pas gêné devant les médias pour indiquer qu’il avait été déçu par sa prestation en demi-teinte alors qu’il lui avait assuré ne plus avoir de soucis physiques. Le joueur avait été indisponible quatre semaines en raison de problèmes aux adducteurs.
Pour le reste, l’entraîneur lyonnais a reconnu que son équipe n’avait pas disputé son meilleur match de la saison à Gerland mais s’est réjoui de l’état d’esprit affiché durant la rencontre mais aussi pendant toute la semaine d’entraînement.
 
Après avoir ouvert la marque, l’OL, qui a enregistré les entrées louables dans la combativité, mais très moyennes dans le jeu, de Yoann Gourcuff et Jimmy Briand, a semblé manqué d’homogénéité ce qui a permis au TFC d’égaliser.
 
Par la suite, l’entrée de Bafé Gomis qui a inscrit son 14e but en Ligue 1, a donné un meilleur point d’ancrage que Lisandro à la pointe de l’attaque et les efforts de l’attaquant international ont été récompensés par le 3e but qu’il a marqué, assurant la victoire aux Lyonnais. Ce n’est que son second but dans le jeu en 2013 après celui inscrit à Valenciennes en janvier.
 
Il reste donc encore beaucoup de points d’interrogations autour de l’OL dans le sprint final. Il reste six journées et autant d’écueils à contourner pour valider le ticket en Ligue des Champions qui est vital pour le club après une saison d’absence dans cette compétition majeure et très rémunératrice.
 
S.V.
 
Source : www.lyonmag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *