Fantasmes : jusqu’où irez-vous ?

 

Stop aux tabous, faites place aux fantasmes. Lieux insolites, recours à des sextoys ou bien faire l’amour à plusieurs, marieclaire.fr vous parle de vos fantasmes et vous livre ses conseils pour amener votre partenaire droit au septième ciel !
 
Faire l’amour avec une célébrité, dans un ascenseur, attaché, au cinéma ou bien à plusieurs, il existe autant de fantasmes que d’hommes et de femmes ! Lieu de désir favori des français : une plage abandonnée. Autre tendance tout particulièrement appréciée par la gente féminine : faire l’amour ligotée ! Une expérience homosexuelletitillerait également 19% des françaises, contre 13% des hommes.*
 
Moins sages, des femmes n’ont pas hésité à livrer leurs fantasmes les plus fous. Parmi eux, avoir un plan à trois avec son mari et une autre femme, coucher avec son prof ou son collègue ou bien même, passer une nuit avec Nicolas Sarkozy ! Une chose est sûre : les fantasmes n’ont pas de limite !
 
Pour vous aider à pimenter votre vie de couple, Marieclaire.fr vous conseille et vous livre dix fantasmes qui feront craquer à coup sûr votre Jules et vous meneront tout droit à l’orgasme. La fessée, le bondage, la sodomie ou encore le sexe face à un miroir, trouvez les fantasmes qui vous ressemblent et partez à la conquête de tous vos désirs.
 
Si vous n’êtes pas inspirée, consultez vite votre fiche astrologique. Et oui, votre signe du zodiaque vous aidera peut être à définir vos envies. Cancer, vous aimez jouer la carte de la femme enfant. Les Gémeaux, eux, sont attirés par les situations dangereuses et adoreraient faire l’amour tout en ayant peur de se faire surprendre. Quant aux Taureaux, la plage et la mer les satisferont parfaitement !
 
Et que deviennent les fantasmes une fois réalisés ? Être un homme-objet, faire l’amour avec une star du X ou encore avec des sœurs siamoises, des hommes se confient et racontent leur expérience.
 
*Enquête réalisée en ligne du 6 au 8 juillet 2011,  à partir de l’access  panel Harris Interactive. 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *