Accord entre Lotus et Quantum, Kimi Räikkönen payé

Enorme soulagement pour l’écurie Lotus : son accord avec Quantum est désormais certain. Dette astronomique épongée, salaire de Räikkönen réglé, partenariat moteur renouvelé et Hülkenberg bientôt choisi plutôt que Maldonado : Enstone va poursuivre sur de bonnes bases.

Les 120 millions d’euros de dettes estimées de Lotus F1 Team ne seront très bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Le spectre de “licenciement massifs” parmi les 580 employés d’Enstone, comme le redoutait ouvertement ce week-end Eric Boullier, le directeur d’équipe, aussi. Dimanche, le très sérieux magazine britannique Autosport a révélé que l’écurie avait trouvé un accord pour soulager sa trésorerie en échange de 35% de son capital à Quantum Motorsports, un fonds d’investissement comprenant des ramifications au Moyen-Orient.
 
“Il n’y a aucune question sur le fait que l’accord est véritablement scellé. Je vais même vous dire plus : de notre côté, tout est réglé”, a déclaré Mansoor Ijaz, le patron de Quantum Motorsports, qui a indiqué qu’il ne restait plus à Genii qu’à valider cet accord de son côté. Un communiqué officiel est prévu pour le début de semaine. Le 18 juin dernier, Lotus F1 Team était allé un peu trop vite en officialisant l’arrivant d’Infinity Racing Partners Limited, l’ancien nom de Quantum Motorsports, dans un communiqué.
 

Quantum potentiellement propriétaire à termes

 
Depuis, les choses ont quand même changé puisque l’accord prévoit un changement d’actionnaire majoritaire voire de propriétaire. “Nous avons des options, je n’entrerai pas dans les détails mais elles nous permettent, dans un délai imparti, de prendre le contrôle de l’équipe plus tard”, a précisé Mansoor Ijaz à autosport.com.
 
Dans l’immédiat, Quantum Motorsports va régler les dettes de l’écurie, payer les fournisseurs et s’acquitter notoirement du salaire de Kimi Räikkönen, évalué à 12 millions d’euros. Ce week-end, le manager du pilote finlandais, Steve Robertson, avait indiqué avoir épuisé la voie diplomatique et assuré que la présence de son protégé aux derniers grands prix, aux Etats-Unis d’Amérique et au Brésil, ne dépendait strictement du versement de son salaire. Avant le départ du Grand Prix d’Abou Dabi, le champion du monde 2007 avait assuré qu’il courrait bien à Austin le 17 novembre et à Sao Paulo le 24 novembre.
 

Feu vert aussi pour le V6 Renault

 
Par ailleurs, l’heureux épilogue de ces interminables tractations – des banques bloquaient l’accord – va peut-être donner la possibilité à Lotus de concrétiser son premier choix pour remplacer Kimi Räikkönen, partant chez Ferrari, à savoir le grand espoir allemand Nico Hülkenberg (Sauber). Quantum Motorsports a aussi fait savoir que c’était le sien. La signature de Pastor Maldonado (Williams), tenue pour acquise par le paddock depuis jeudi à Abou Dabi, serait donc devenu caduque. Enfin, Lotus va aussi pouvoir officialiser le renouvellement de son partenariat moteur avec Renault.
 
 
Source: eurosport.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *